Korian Villa d’Azon : Ouverture d’une enquête pour harcèlement

Plus de 30 salariés de l’établissement situé à St CLEMENT ont alerté l’UNSA Korian et les instances Sièges et Directeurs sur leurs conditions de travail et plus précisément sur des actes pouvant relever d’actes de harcèlement.

Face à l’ampleur ainsi qu’à la détresse de ces témoignages, le CHSCT Siège et Directeurs  a aussitôt saisi l’employeur afin qu’il satisfasse à ses obligations liées à la sécurité de ses salariés. Il a ainsi demandé à ce qu’une enquête CHSCT soit menée conjointement avec des représentants du personnel comme le prévoit le Code du Travail.

Compte tenu du nombre important de salariés s’étant manifesté, le CHSCT Siège et Directeurs a souhaité que soient associés à cette enquêtes des représentants UNSA et CFDT du CE EHPAD Nord.

Une enquête paritaire, composée de représentants de la Direction ainsi que d’élus UNSA et CFDT a été menée afin que toute la lumière soit faite sur ce malaise.

Les salariés ont ainsi pu s’exprimer, sur la base du volontariat, et se livrer sur ce malaise vécu, pour une grande majorité d’entre eux, comme une souffrance au travail.

Le CHSCT Siège et Directeurs, qui a demandé la tenue de cette enquête, attend désormais la restitution du rapport en réunion.

Pour sa part, l’UNSA Korian sera extrêmement vigilant à ce que toutes les mesures soient prises pour assurer la protection des salariés.

Même si des voix s’élèvent déjà en interne pour crier au scandale, notre détermination sur ce dossier sera à la hauteur de la souffrance des salariés. Nous ne craignons ni les calomnies, ni les insultes et encore moins les pressions ou les appuis dont certains protagonistes pourraient se prévaloir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *