Actionnariat Salarié chez Korian: La persévérance de l’UNSA Korian a payé

Depuis 2016, l’UNSA Korian demandait à KORIAN la mise en place de l’actionnariat Salarié. Nous avions de nouveau interpellé la Direction Générale le 17 novembre 2021 sur ce sujet. Nos efforts et notre persévérance ont enfin payé.

L’actionnariat Salarié : « Qu’est-ce-que c’est exactement ? »

Ce dispositif, dont le nom est KORUS, permet aux salariés de devenir actionnaires de notre entreprise et de détenir donc une partie du capital de celle-ci.

Le dispositif de l’Actionnariat Salarié permet d’acquérir des actions KORIAN dans des conditions préférentielles comme un rabais sur le prix de l’action (décote) et un complément versé par l’entreprise (abondement) mais aussi des facilités de paiement.

« Quelles seront les conditions pour en profiter ? »

Tous les collaborateurs (CDD et CDI) de l’UES Korian France avec 3 mois d’ancienneté consécutifs ou non, entre le 1er janvier 2021 et le 27 juin 2022, pourront bénéficier de cette offre.

« Quels seront les avantages pour les salariés ? »

Il n’y aura pas de minimum d’investissement. Les salariés pourront effectuer des versements volontaires ou transformer le montant de leur participation 2021 en actions Korian.

Le prix de l’action pour les salariés KORIAN se verra appliqué d’un rabais (décote) de 15% par rapport au prix de référence de l’action. Par exemple, si l’action vaut 20€, le salarié paiera 17€.

L’entreprise versera également un complément (abondement) correspondant à 100% de votre investissement, dans la limite de 200€.

Par exemple, si vous décidez d’acheter 100€ d’actions KORIAN, l’entreprise versera un abondement de 100€. Votre investissement total sera donc de 200 €.

Si vous décidez d’acheter 250 € d’actions KORIAN, l’entreprise versera un abondement de 200€. Votre investissement total sera donc de 450 €.

Un filet de sécurité est mis en place afin que le salarié ne perde pas d’argent. Si le cours de l’action stagne ou baisse, le salarié récupérera son apport personnel + l’abondement versé par KORIAN.

L’ouverture de ce dispositif est fixée au 5 mai 2022.

L’UNSA KORIAN ne cautionne pas les propos de la fédération UNSA Santé Sociaux Public et Privé

Dans son allocution devant la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée, le Secrétaire National de l’UNSA Santé Sociaux Public et Privé a tenu des propos que l’UNSA KORIAN ne peut en aucun cas cautionner.

Des propos non vérifiés

Nous ne pouvons que regretter que l’UNSA KORIAN n’ai pas été sollicité et associé à la préparation de cette audition devant la représentation nationale. Les intervenants UNSA Santé Sociaux Public et Privé auraient ainsi pu recueillir des informations fiables et vérifiées.

Au regard des informations erronées et partisanes énoncées durant cette audition, L’UNSA KORIAN est donc contraint de publier un communiqué dans lequel nous contestons formellement les propos tenus.

Communiqué UNSA KORIAN

Participation 2021

L’information concernant la participation KORIAN au titre de l’exercice 2021 a été annoncée lors du dernier CSEC. Le montant moyen sera de 1000 € (pour un temps plein présent toute l’année) , c’est à dire un montant nettement supérieur à ceux perçus en 2019 (585 €) et en 2020 (376 €).

Pourquoi cette hausse du montant de la Participation ?

Il faut rappeler que le calcul de la participation est étroitement lié aux résultats de l’entreprise. Ce sont bien nos efforts au quotidien ainsi que la qualité de notre travail qui sont récompensés. De plus, la cession de 12 établissements sur l’exercice 2021 a également eu un impact direct sur le montant de la Participation.

Tous les CDD et CDI en bénéficient à condition d’avoir eu au moins 3 mois d’ancienneté continue ou discontinue en 2021.

Attention ! Vous devrez saisir votre bulletin d’option de participation directement sur Internet sur votre compte AMUNDI.FR – Rubrique EPARGNANT puis cliquez sur « Accédez à votre compte« .

Pour les salariés qui sont arrivés en cours d’année dernière, un courrier vous sera envoyé par Amundi vous donnant vos informations de première connexion (identifiant et mot de passe arrivant par courriers séparés).

En cas de perte ou d’oubli de votre mot de passe ou bien en cas de non–réception du courrier pour les nouveaux bénéficiaires, nous vous recommandons de solliciter directement AMUNDI le plus tôt possible pour pouvoir effectuer votre choix.

Vous pouvez d’ores et déjà vous connecter sur AMUNDI.FR afin de découvrir le montant de votre participation. Attention ! le temps est limité pour faire connaitre votre arbitrage :

  • Percevoir votre participation immédiatement (le versement interviendra tout début juin 2022),

Ou

  • Épargner la somme sur votre compte du Plan Epargne Groupe (PEG).
    En cas de non réponse, les sommes seront automatiquement bloquées sur votre compte du Plan Epargne Groupe.

Quelle fiscalité sur la prime de participation ?

Fiscalement, les sommes épargnées dans le PEG sont exonérées d’impôt sur le revenu alors que les sommes perçues directement sur votre compte bancaire sont imposables.

Petit rappel : Les sommes placées sur le PEG sont bloquées pendant 5 ans (sauf cas de déblocage prévus par la loi) et elles peuvent être ventilées sur 6 fonds avec des niveaux de risque et de rentabilité différents.

Communiqué UNSA Korian du 31 janvier 2022

Les scandales à répétition qui frappent le secteur privé du Médico-Social doivent cesser. En effet, la crise de confiance qui secoue régulièrement le secteur ne pourra être jugulée que grâce à des actions fortes et prégnantes.

L’UNSA KORIAN propose dans un communiqué envoyé ce matin à la Direction Générale de l’entreprise KORIAN des propositions qui permettront de retrouver la confiance des clients, des salariés, des investisseurs et plus largement de l’opinion publique.

Communiqué UNSA KORIAN 31 janvier 2022

La participation 2020

L’information concernant la participation KORIAN au titre de l’exercice 2020 a été annoncée lors du dernier CSEC. Comme on pouvait s’y attendre le montant moyen sera de 376 €, c’est à dire un montant inférieur à celui perçu l’an dernier.

Pourquoi cette baisse du montant de la Participation ?

Il faut rappeler que le calcul de la participation est étroitement lié au résultat de l’entreprise. Dans le contexte actuel, le bénéfice de l’entreprise a enregistré une forte baisse entre 2019 et 2020. Cela a donc bien évidemment un impact direct sur le montant de la Participation.

Tous les CDD et CDI en bénéficient à condition d’avoir eu au moins 3 mois d’ancienneté continue ou discontinue en 2020.

Attention ! Vous devrez saisir votre bulletin d’option de participation directement sur Internet sur votre compte AMUNDI.FR – Rubrique EPARGNANT puis cliquez sur « Accédez à votre compte » et ce AVANT LE 24 MAI 2021.

Pour les salariés qui sont arrivés en cours d’année dernière ou bien en 2019 mais non éligibles à la participation 2019, un courrier vous a été envoyé par Amundi vous donnant vos informations de première connexion (identifiant et mot de passe arrivant par courriers séparés).

En cas de perte ou d’oubli de votre mot de passe ou bien en cas de non–réception du courrier pour les nouveaux bénéficiaires, nous vous recommandons de solliciter directement AMUNDI le plus tôt possible pour pouvoir effectuer votre choix avant le 24 mai.

Vous pouvez d’ores et déjà vous connecter sur AMUNDI.FR afin de découvrir le montant de votre participation. Vous avez jusqu’au 24 mai 2021 pour faire connaitre votre arbitrage :

  • Percevoir votre participation immédiatement (le versement interviendra tout début juin 2020),

Ou

  • Épargner la somme sur votre compte du Plan Epargne Groupe (PEG).
    En cas de non réponse, les sommes seront automatiquement bloquées sur votre compte du Plan Epargne Groupe.

Quelle fiscalité sur la prime de participation ?

Fiscalement, les sommes épargnées dans le PEG sont exonérées d’impôt sur le revenu alors que les sommes perçues directement sur votre compte bancaire sont imposables.

Petit rappel : Les sommes placées sur le PEG sont bloquées pendant 5 ans (sauf cas de déblocage prévus par la loi) et elles peuvent être ventilées sur 6 fonds avec des niveaux de risque et de rentabilité différents.

L’UNSA KORIAN assurera le Secrétariat du Comité d’Entreprise Européen Korian

Le Comité d’Entreprise Européen (CEE) du Groupe Korian a été officiellement installé, à Paris, ce mercredi 24 juin 2020 en présence des 36 délégués et suppléants représentant les 56 000 salariés du Groupe.

Cette réunion a permis l’élection des différents membres de l’instance. C’est l‘UNSA KORIAN qui assurera le Secrétariat de cette instance, en la personne de Claude Vaussenat (France). Le poste de Secrétaire-adjoint revient à Martina Nickel (Allemagne) et les membres du bureau sont Gilberto Antonio Nieddu (Italie), Alejandro Ceballos Madrid (Espagne) et Emie Avet (Belgique).

Claude Vaussenat s’est félicité à l’issue de la réunion : « d’être le porte-parole des salariés des différents pays du Groupe Korian. Cette instance européenne, sera, j’en suis convaincu, un excellent outil de promotion d’un dialogue social de qualité ».

Le CEE aura pour objectif de renforcer le dialogue social au niveau européen et favoriser le partage d’expériences entre les pays du Groupe.

l’UNSA KORIAN espère aussi que cette instance facilitera l’harmonisation de mesures sociales dans tous les pays européens. En effet, si on prend la prime COVID, le montant versé dans les autres pays européen est inégal à celui versé en France.

Prime COVID : l’absence récompensée !

Nous attendions avec beaucoup d’impatience les conditions d’attribution de la prime COVID annoncée par le Gouvernement ainsi que par KORIAN. Les modalités d’application ont été précisées le 15 juin 2020 dans la cadre d’un CSEC.
Si l’UNSA KORIAN se félicite du montant attribué, nous ne pouvons toutefois que regretter les critères d’attribution ainsi que l’exclusion cruelle et injuste des salariés des sièges de ce dispositif.

Les absents sont les grands gagnants

Dès le début de la crise, certains établissements ont vu « disparaître » certains salariés, tandis que d’autres bravaient leurs craintes et répondaient présents.
Pour rappel, le 10 avril dernier, l’UNSA Korian avait proposé à la direction le versement d’un montant fixe pour l’ensemble des salariés ainsi qu’une surcote conséquente pour tous les salariés présents physiquement sur les établissements pendant la crise sanitaire. Une prime au mérite ! n’en déplaise aux syndicats radicaux CGT, FO et SUD.

Une prime aux absents

Avec le dispositif égalitariste et démagogue voulu par KORIAN, nous ne pouvons que déplorer le manque de reconnaissance envers celles et ceux qui n’ont pas eu peur et qui ont pris soins de nos résidents ou patients pendant cet épisode COVID-19.
En effet, la prime été censée récompenser les efforts du personnel qui a été au plus proche de la crise sur établissement. Avec ce dispositif, les absents sont récompensés au même titre que ceux qui étaient présents : une aberration et une injustice totale.

Les salariés des sièges : les oubliés

De plus, nous sommes particulièrement choqués de constater qu’un salarié en maladie depuis septembre 2019 touchera 1500 € alors qu’un salarié du siège présent, en télétravail certes, mais présent et donc productif, est exclu du dispositif de récompense.

Cette situation ne fait que renforcer le clivage Etablissements – Services Support.

En effet, au sortir d’une telle crise et dans la perspective d’un nouvel élan pour notre entreprise, il n’est guère opportun de laisser une partie des salariés en bordure du chemin.

L’UNSA demande une modification des critères

Dans un courrier envoyé hier par l’UNSA KORIAN à Sophie Boissard, nous avons demandé une révision des critères d’attribution.
L’entreprise aura en effet besoin de toutes les forces vives qui la composent et les services support en font indéniablement partis.

L’UNSA demande l’ouverture de négociations

Dans un courrier remis à la Direction des Ressources Humaines, l’UNSA KORIAN a demandé que l’entreprise se positionne sur les conditions du versement de la prime PEPA de 1000 € annoncé par Sophie Boissard dans un entretien au Parisien ainsi que sur BFM TV et nous avons rappelé que cette prime versée par KORIAN doit s’ajouter à celle annoncée par le Gouvernement.

Il faut voir plus loin

L’UNSA KORIAN souhaite également aller plus loin et demande l’ouverture de discussions afin d’obtenir des garanties sur l’emploi au sein de l’entreprise mais aussi entamer des négociations sur les salaires.

La grève n’est pas un moyen mais un échec

Comme chez RENAULT à SANDOUVILLE, la CGT KORIAN a une fois de plus activé la machine à perdre en appelant à la grève.
L’UNSA KORIAN est un syndicat responsable et il est hors de question d’appeler à la grève et de vous faire perdre une journée de salaire.
En cette période plus difficile que jamais, l’UNSA KORIAN opte pour la négociation afin d’obtenir des garanties pour les salariés mais aussi des améliorations salariales.

La Participation 2019

L’information concernant la participation KORIAN au titre de l’exercice 2019 est officielle : Le montant moyen sera de 585 € pour un salarié présent toute l’année 2019 (Calculé à 50% sur le salaire et à 50% sur le temps de présence).

Tous les CDD et CDI en bénéficient à condition d’avoir eu au moins 3 mois d’ancienneté continue ou discontinue en 2019.

Attention ! Vous devrez saisir votre bulletin d’option de participation directement sur Internet depuis « Ma synthèse » sur votre compte AMUNDI.

Vous disposerez de 22 jours (du 4 au 25 mai 2020) pour faire connaitre votre arbitrage :

  • Percevoir votre participation immédiatement (le versement interviendra tout début juin 2020),

Ou

  • Épargner la somme sur votre compte du Plan Epargne Groupe (PEG).
    En cas de non réponse, les sommes seront automatiquement bloquées sur votre compte du Plan Epargne Groupe.

Quelle fiscalité sur la prime de participation ?

Fiscalement, les sommes épargnées dans le PEG sont exonérées d’impôt sur le revenu alors que les sommes perçues directement sur votre compte bancaire sont imposables.

Petit rappel : Les sommes placées sur le PEG sont bloquées pendant 5 ans (sauf cas de déblocage prévus par la loi) et elles peuvent être ventilées sur 6 fonds avec des niveaux de risque et de rentabilité différents.