Le temps est venu de récompenser les salariés KORIAN

Après plusieurs semaines d’engagement des équipes pendant cette crise sanitaire, il est désormais temps de penser à récompenser le personnel. L’UNSA Korian a transmis, la semaine dernière, ses propositions concernant l’octroi de la prime PEPA, appelée aussi « Prime MACRON », à la Direction des Ressources Humaines.

Zoom sur la prime PEPA

« C’est quoi la prime PEPA ? »
C’est le même dispositif qui avait été déclenché en décembre 2018 par le Président de la République. Elle a été appelée aussi « Prime MACRON » ou « Prime du Pouvoir d’achat ». KORIAN avait versé 200€, en janvier 2019, aux salariés dont le salaire Brut était inférieur à 2000 €. Cette prime est exonérée de charges sociales et n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu pour les salariés dont la rémunération est inférieure à 3 SMIC.

« Est-ce qu’elle est obligatoire ? »
Non absolument pas ! C’est l’employeur qui décide ou pas de la verser et qui décide aussi du montant.

« Quel sera le montant versé par KORIAN ? »
Il est beaucoup trop tôt pour répondre à cette question. Le montant est décidé soit unilatéralement par l’employeur soit par le biais d’un accord d’intéressement. Là aussi, c’est l’employeur qui décide.

Les propositions de l’UNSA Korian

L’UNSA KORIAN a formulé des propositions concrètes auprès de la Direction :

Une Prime de 200 € pour tous les salariés présents dans les effectifs,

 Un Bonus de 800 €, soit une prime de 1000 € pour les salariés (tous métiers confondus) qui ont été présents pendant l’épisode de COVID-19 ainsi que pour les salariés qui ont contracté le COVID-19.

 Pour les salariés des établissements et du siège dont la rémunération est supérieure au plafond de 3 SMIC, ils ne sont pas éligibles à la Prime PEPA. Toutefois, L’UNSA Korian a demandé l’octroi d’une prime de 1000 € pour ceux qui ont été présents physiquement pendant l’épisode COVID-19. Cette prime, contrairement à la prime PEPA, sera soumise à charges sociales et à l’impôt sur le revenu compte tenu du dépassement du plafond de rémunération.

L’objectif de ces propositions est de récompenser les salariés pour leur travail pendant l’année écoulée mais surtout de valoriser et de remercier les efforts de toutes celles et tous ceux qui répondent présents pendant cette période difficile d’épidémie. Ces salariés ont surmonté leur peur et sont venus travaillés pour continuer à prendre soin de nos résidents et de nos patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *