L’UNSA demande l’ouverture de négociations

Dans un courrier remis à la Direction des Ressources Humaines, l’UNSA KORIAN a demandé que l’entreprise se positionne sur les conditions du versement de la prime PEPA de 1000 € annoncé par Sophie Boissard dans un entretien au Parisien ainsi que sur BFM TV et nous avons rappelé que cette prime versée par KORIAN doit s’ajouter à celle annoncée par le Gouvernement.

Il faut voir plus loin

L’UNSA KORIAN souhaite également aller plus loin et demande l’ouverture de discussions afin d’obtenir des garanties sur l’emploi au sein de l’entreprise mais aussi entamer des négociations sur les salaires.

La grève n’est pas un moyen mais un échec

Comme chez RENAULT à SANDOUVILLE, la CGT KORIAN a une fois de plus activé la machine à perdre en appelant à la grève.
L’UNSA KORIAN est un syndicat responsable et il est hors de question d’appeler à la grève et de vous faire perdre une journée de salaire.
En cette période plus difficile que jamais, l’UNSA KORIAN opte pour la négociation afin d’obtenir des garanties pour les salariés mais aussi des améliorations salariales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *